Les fêtes

mardi 14 septembre 2010
par Stéphanie Cornil, Patricia Rossi, Isabelle Osche
popularité : 100%

Fêtes

• Fêtes • Février • Saint-Martin-Vesubie
- Carnaval de Saint-Martin-de-Vésubie

Voici des éléments de description empruntés à l’article « Le carnaval de Saint-Martin-Vésubie » dans la revue Pays Vésubien : SAMEDI : tournée du héraut et arrivée de S.M Carnaval. L’annonce du carnaval est réalisée l’après-midi du samedi précédant le mardi gras, par un Héraut, généralement juché sur un équidé, un mulet ou un cheval. Il annonce l’arrivée de sa majesté Titoun, diminutif donné à Sa Majesté Carnaval à Saint-Martin-Vésubie. Il fait le tour du village, juché sur un âne ou sur un cheval, encadré par les deux Abbats, afin de prévenir les villageois du début imminent des festivités carnavalesques. DIMANCHE : sortie de S.M. Carnaval. Animations dans le village. LUNDI : tournée du Biffou dans le haut du village Elle se déroule le lundi et le mardi gras. Le lundi, le Biffou djouve exécute la tournée qui se déroule dans le haut du village. Dès le matin, l’Abbat, sa hallebarde fichue d’une morue, d’une fougasse, d’un poireau et d’un chou, le Biffou avec sa massetto, et la musique passent encore comme autrefois dans chaque maison pour collecter farine, œufs, huile, noix ou d’autres denrées que les villageois auront laissées sur la table de la salle. Puis Vin d’honneur (ambigut), place Félix Faure offert par la municipalité MARDI : tournée du Biffou dans le bas du village. C’est le Biffou Madje qui entre en scène et qui s’occupe du bas du village. Durant cette quête, le Biffou, entouré de son Abbat, de son Porto Cavagn et de musiciens entre dans chaque foyer afin de récolter des victuailles ou de l’argent. Toutes les maisons préparent une merendo : café, vin, pastis, selon l’heure, voir brande ou genepi accompagnent la petrino et autres charcuteries. Les tournées du Biffou prennent alors un temps certain, l’état des participants allant généralement de paire avec la convivialité retrouvée. Dans la plupart des maisons, cette visite est attendue avec impatience. Il ne faut donc pas avoir le malheur d’en oublier une seule. C’est durant cette tournée que les enfants du village tentent de voler au Biffou la petite bourse qu’il attache à son poignet gauche. Autrefois remplie de piécettes, elle contient aujourd’hui des bonbons que les enfants tentent de lui prendre. Pour les en empêcher, il court à toutes jambes ou frappe les enfants de sa massetto. C’est aussi lors de ces collectes que l’on peut observer des « combats » de jeunes villageois contre le Biffou. Il se défend à l’aide de sa massette, dont il se sert pour frapper, généralement à hauteur des fesses, toutes personnes qu’il rencontre ou celles qui ont peu ou pas donné lors de la quête.

Vin d’honneur : L’ambigut du mardi qui se déroule sur la place de la Frairie, située au sud du village, dans sa partie la plus ancienne. Il est offert par l’association organisatrice. Ces apéritifs se déroulent en musique. Le Biffou du jour y est présent et conduit une farandole avec les habitants. Le soir, incinération de S.M. Carnaval, le Titoun. Le Mercredi des Cendres, on brûlait le mannequin de Carnaval sur la Place de la Gare. Désormais, l’incinération a lieu le mardi soir et représente le dernier moment fort du Carnaval. Ce caramentran (de « carême entrant »), est accompagné en procession jusqu’au bûcher. Le char du roi est entouré des Abbats, des jeunes portant le costume des pénitents blancs et des musiciens.

• Fêtes • Juin • Roquebrune-Cap-Martin
- Festin des Genêts

Voici la description qui nous est proposée dans l’ouvrage Mémoires d’une cité méditerranéenne :Le scénario du festin des genêts organisé sur la place de la République par le comité des fêtes et l’association des Coqs roquebrunois le dernier dimanche de juin, reste inchangé. Les enfants costumés sont attendu, dès 15 heures sur la place de la République (appelée place des Fêtes) pour leur inscription officielle. Il por¬tent des parures, des déguisements exclusivement confectionnés de fleurs de genêts. L’invention, l’imagination, la technique de couture, de collage, d’agrafage des rameaux de genêts résultent d’un savoir-faire de créateurs qui sera récompensé par l’intermédiaire du sacre et du plus beau costume. Un podium est installé au fond de la place avec un groupe de jeunes musiciens. Faisant face à la longue table des élus, une estrade trône au centre de la place sur laquelle vont défiler l’un après l’autre les jeunes candidats. Le public constitué des familles. des faiseuses de parures de genêts, d’observateurs participants se réu¬nissent autour des tables et des chaises jonchées de fleurs qui attendent d’être ajustées au dernier moment sur un short ou une robe. Les observateurs affluent dès 15 heu¬res, le bar de l’entrée tenu par les Coqs distribuent les boissons. Devant la scène improvisée, une longue table de banquet accueille les représentants de la commune chargés de l’élection. Des coupes trônent sur des tréteaux devant le podium de l’orchestre. À 16 heures. le président des Coqs assisté du clown qui anime la fête de ses bons mots et de ses facéties, appelle par micro tous les partici¬pants à venir au pied du podium pour le défilé tradition¬nel. Aussitôt se précipitent tous les héros des contes populaires et des récits ou des épopées contemporaines : Abeille, Blanche-Neige. Robert le Diable. Peter Pan, La Belle au Bois dormant. Alibaba sans les 40 voleurs, les Sorcières, Cendrillon, Bécassine, Goldorak, E.T. etc... Après plusieurs tours de rondes chantées accompagnées par les musiciens, les enfants costumés se hissent chacun leur tour sur l’estrade, exhibant d’une main leur numéro inscrit sur un carton. Le micro clame le nom de l’enfant et celui de sa commune, jusqu’au dernier participant. La municipalité réunie en jury délibère et annonce le nom de la reine des genêts et celui de son page. Des prix sont offerts par diverses associations et commerces de la commune. Le couple royal de l’année recevra des mains de M. le maire, sous les applaudissements et les rythmes de l’orchestre, une broche vermeil représentant un brin de genêt. A l’issue de la cérémonie populaire, une copieuse collation est offerte par les Coqs. Le soir, sur la place, le bal des genêts clôture la fête.

• Fêtes • Mars • Nice
- Fête de l’Annonciation

La fête a lieu le premier week-end suivant cette date, dans le jardin de Cimiez.

Le samedi matin, aubades dans les quartiers de Nice (Cours Saleya, marché de la Libération).

Le dimanche toute la journée, animations, danses et musiques du Comté de Nice dans les jardins de Cimiez. Exposition de cougourdons et de produits locaux.

• Fêtes • Juin • Nice
- Fête de la Saint Pierre

La fête de la Saint-Pierre est l’authentique fête des pêcheurs : c’est la traditionnelle célébration de la mer, qui donne lieu à de nombreuses animations, programmées sur 2 jours. Les célébrations religieuses débutent avec la messe dite à l’église du Gésu. La procession, la bénédiction et l’incinération de la barque ont lieu sur la plage de Nice, après le spectacle des groupes folkloriques.

Emplacement Port de NiceNice France 43° 41’ 52.602" N, 7° 17’ 6.0288" E

• Décembre • Fêtes • Nice
- Noël

23 au 28 décembre : La crèche vivante - Lou Presèpi - sur la Place Rossetti Tous les après-midi, animations musicales, lecture de contes, présentation des animaux. Messe de minuit le 24 décembre.

Emplacement Nice France 43° 41’ 48.804" N, 7° 16’ 34.4352" E

• Fêtes • Novembre • Nice
- Fête de Catherine Ségurane

_10h : aubade dans le Vieux-Nice _10h30 : messe en l’église Saint-Martin _11h30 : dépôt de gerbe au monolithe de Catherine Ségurane et verre de l’Amitié place Saint-Augustin.

Emplacement Rue Sincaire Nice France 43° 41’ 58.4916" N, 7° 16’ 46.6032" E

• Fêtes • Février • Nice

- Carnaval

PROGRAMME

Le Carnaval se déroule sur une période de trois semaines. Il commence avec l’arrivée un vendredi soir, du char du Roi, accompagné des écoliers niçois. Il vient prendre place sur la Place Massena. Les corsos ont lieu les samedi et mardi en soirée, et le dimanche après-midi, sur un itinéraire faisant le tour du jardin Albert Ier. Des batailles de fleurs ont lieu le long de la Promenade des Anglais les mercredi et samedi après-midi. Le dernier dimanche, on procède à l’incinération du Roi Carnaval, calmant ainsi l’embrasement effréné avant la période de carême.

Emplacement Place Massena Nice France 43° 41’ 48.9156" N, 7° 16’ 13.9656" E

• Fêtes • Printemps • Valdeblore
- Fête de Saint Donat Les pèlerins partent en procession de l’église Saint-Jacques-le-Mineur de La Bolline Valdeblore par un sentier en pente douce. Célébration religieuse : À leur arrivée, les pèlerins sonnent la cloche. Un autel et un reposoir ont été dressés et fleuris sous le porche, des cierges et veilleuses allumés. Avant la messe, certains fidèles déposent au pied de la statue des fleurs cueillies au bord du sentier. La messe débute à 10 h 30. Une bénédiction des enfants, environ une dizaine, par imposition des mains est effectuée par le prêtre après l’eucharistie.

Emplacement Chapelle Saint DonatBolline-Valdeblore France 44° 4’ 24.6972" N, 7° 10’ 1.632" E

• Fêtes • Juin Antibes

- Fête de la Saint Pierre

Trois jours de festivités en l’honneur de Saint-Pierre, le patron des pêcheurs. Portée sur un pavois par dix hommes, la statue, au cou de laquelle pendent des poissons d’argent, est descendue de la cathédrale où elle demeure tout au long de l’année, vers la mer, au son des fifres et des tambours. Elle est déposée sur une barque fleurie et emmenée au large où les fleurs sont jetées à la mer, à la mémoire des disparus. Pour renouer avec la tradition des fêtes d’antan, la Saint-Pierre, sera l’occasion de multiples divertissements pour petits et grands, avec de nombreuses attractions parmi lesquelles régates, concours de pêche, jeux pour les enfants. Le vendredi, journée d’animations avec initiations à la pêche, et d’expositions. Soirée musicale avec un concert gratuit, puis défilé naval aux lampions sous les remparts de la ville. En même temps, défilé naval à Juan les Pins. Le samedi concours de pêche, brocante marine, défilé des jouteurs en ville et animation musicale. L’après-midi, tournoi de joutes, démonstration de course à la rame face à la plage de la Gravette. Le dimanche en matinée, réception des pointus au port Vauban. A 9h Grand Messe des Marins puis départ de la procession de Saint-Pierre dans les rues du vieil Antibes, accompagnée du Bagad de Saint-Mandrier. A 11h, départ en mer pour la bénédiction des bateaux et la Gerbe en mer. L’après-midi, régate souvenir Armand Martini devant la plage de la Gravette. 15h Concert du Bagad de Saint-Mandrier au village Saint-Pierre et au Bastion Saint-Jaume 16h Défilé des pointus entre le port de la Salis et la plage de la Gravette • 17h Course de pointus à la rame entre le port de la Salis et la plage de la Gravette. La fête se termine le dimanche soir avec une grande sardinade animée.

Emplacement Cathédrale Rue Saint Esprit ANTIBES France 43° 34’ 58.836" N, 7° 7’ 43.3956" E

• Fêtes • Août • Valdeblore
- fête patronale de l’Assomption

Avant la messe, les fidèles déposent des fleurs à la statue de la Vierge et allument des veilleuses. La messe débute à 10h30 par une aspersion. Elle est célébrée par le curé de Vence. La procession s’organise à la fin de la messe : la procession part de l’église et prend à droite pour se diriger vers le cimetière. La statue est posée à une dizaine de mètres de l’entrée du cimetière enclos, dans lequel on bénit les tombes.

Après la procession, les hommes politiques, le prêtre, les musiciens et la population se regroupent devant la plaque commémorative des victimes de guerre, qui rappelle l’appartenance italienne de ce territoire jusqu’en 1947. Les élus présents, le Maire du village et le Président du Conseil Général prennent la parole : minute de silence en souvenir des disparus et discours des élus locaux sur le développement local et la perpétuation de la tradition du Festin de Mollières. Des musiciens amateurs jouent les hymnes italien et français, on énonce le nom des morts au combat. Pas de dépôt de gerbe. L’apéritif a lieu devant un auvent sous lequel est dressé un bar. Il est offert par l’association des résidents de Mollières, qui organise également le repas collectif. L’apéritif est ponctué par des musiciens (accordéons, galoubets, tambourins et fifres) qui exécutent des airs de chants, repris par une partie des participants présents . Il s’agit soit des chants italiens du XXè me siècle ( ex. “Bella ciao”), soit des standards de la musique provençale et alpine. Le repas de midi est un déjeuner servi et préparé par l’association des résidents de Mollières. Les tables sont dressées sous des chapiteaux installés à cet effet.

Emplacement Valdeblore France 44° 9’ 16.6392" N, 7° 10’ 10.5924" E

• Fêtes • Août • Sigale
- Fête patronale de la nativité de la Vierge Marie

La cérémonie se déroule sous la forme d’un "festin" le festin, dans les Alpes Maritimes, n’a pas la signification de grand banquet, mais d’un ensemble de festivités profanes et religieuses structurées par les évènements suivants : la tournée des aubades, la messe, suivie de la procession où l’on promène la statue du saint, ici de la Vierge, et la bénédiction des campagnes. Viennent ensuite le dépôt de gerbe au monument aux morts, l’apéritif d’honneur, le repas partagé par l’ensemble du village où se consomme un mets traditionnel, l’anchoïade, préparé par les femmes âgées, des jeux pour adultes et enfants, le bal. L’ensemble du festin est organisé par le Comité des fêtes composé majoritairement d’héritiers urbains. La tournée des aubades annonce la fête : un groupe de musiciens sous la direction d’un membre du comité des fêtes accompagné des demoiselles d’honneur, gratifient les familles d’un morceau de musique. En échange de la cocarde qui leur est remise par les demoiselles d’honneur, les hôtes offrent une somme d’argent et une collation.

Emplacement Sigale France 43° 52’ 18.6564" N, 6° 57’ 54.1152" E

• Fêtes • Mai • Sigale
- Procession aux limaces

La population du village (y compris des enfants de résidents récemment installés ) se mobilise pour sa préparation. Son nom courant et généralisé dans la région révèle une particularité locale : le mot "limaça" signifie escargot. A la tombée de la nuit, l’illumination des rues et des places avec des coquilles d’escargot pourvues d’une mèche et remplies d’huile d’olive (ou aujourd’hui d’huile d’arachide coupée d’huile d’olive) dessine le parcours de la procession, ponctué d’autels où l’on procédera à l’adoration du Saint-Sacrement sous la direction du prêtre. Les rues et les maisons sont décorées de fleurs.

Emplacement Sigale France 43° 52’ 15.9816" N, 6° 57’ 58.1292" E

• Fêtes • Août • Roquebrune-Cap-Martin
- Procession de la Passion

A Roquebrune, le drame liturgique reproduit à chaque pause six tableaux de la Passion jouée par les habitants, eux mêmes figurants du Chemin de Croix animé. Le départ du cortège est fixé à 15h, à partir de l’église paroissiale Ste Marguerite. Des haut-parleurs sont disposés le long du parcours passant par la porte de l’Est, jusqu’à la chapelle de la Pausa. Le curé commente les tableaux qui seront joués à plusieurs reprises devant les spectateurs. Les principales scènes de la Passion, séparées les unes des autres par une vingtaine de mètres d’intervalle sont mimées, répétées à plusieurs reprises, chacune d’elle ayant son Christ vivant. Dans la scène de la crucifixion, le Christ est remplacé par une effigie sur une grande croix. dans la scène du portement au sépulcre, ce corps du Christ est en carton bouilli, autrefois en plâtre.

Six tableaux de la Passion se déroulent, selon le scénario rituel : Ouverture, Jésus au jardin des Oliviers, la condamnation, la flagellation de Jésus, Ecce Homo, Jésus portant la croix, le christ crucifié, le Christ au tombeau. A l’issue du dernier tableau, la procession se dirige vers le chemin de Menton, passe devant l’olivier millénaire. Après une courte station devant la chapelle St Roch, la procession atteint le parvis de la chapelle Notre dame de la Pausa, abri de pélerins et voyageurs. Au retour, tous rejouent les scènes développées à l’aller. La procession a duré environ deux heures. La fête se termine par une grande soupe au pistou, et un bal sur la place de la République.

Emplacement Roquebrune -Cap-Martin France 43° 45’ 48.8808" N, 7° 27’ 51.0156" E

• Fêtes • Octobre • Nice

- Fête patronale de sainte Réparate

La statue de la sainte est portée en procession de l’église Saint-François-de-Paule à la cathédrale. Cette procession suit un trajet qui conduit de la mer vers la ville pour commémorer l’arrivée de la sainte. Elle associe au clergé les confréries de Pénitents niçoises. Le matin, départ des confréries de Pénitents de la Cathédrale Sainte Réparate en direction de la rue Saint François-de-Paule. Rassemblement devant le couvent des Pères Dominicains (rue Saint François-de-Paule) puis départ de la procession en direction de la place Rossetti. 10H00 : Messe pontificale en la Cathédrale Sainte Réparate. En fin de matinée, cérémonie au Monument aux Morts de la place Rossetti (dépôts de gerbes). L’après-midi, animations musicales et folkloriques.

Emplacement Nice France 43° 41’ 49.92" N, 7° 16’ 32.8152" E

• Fêtes • Juin • Berre-Les-Alpes
- Fête Dieu (deuxième cérémonie) Les rues du villages sont illuminées de petits lampions faits à partir de coquilles d’escargots. La procession a lieu de nuit. Elle regroupe les fidèles derrière le clergé qui entoure le Saint Sacrement porté sous un dais. Le parcours est éclairé par les coquilles d’escargots munis d’une mèche et remplis d’huile d’olive, et fixés par du plâtre ou de l’argile en tous lieux. Suivant un itinéraire rituel, la procession quitte l’église paroissiale, marque des stations aux reposoirs, s’arrête pour une homélie, et s’achève dans l’église. Attention, vérifier le maintien du déroulement de la manifestation auprès de la mairie (2008).

Emplacement Berre-les-Alpes France 43° 49’ 51.816" N, 7° 19’ 43.1508" E

• Fêtes • Juin • Villars-Sur-Var
- Fête de la Saint Jean Avant la messe, certains fidèles déposent dans les bras de la statue et sur son socle des fleurs cueillies au bord du sentier lors de la " montée à Saint-Jean". La messe débute à 9h30. Elle est ponctuée par le chant des cantiques en l’honneur du saint. Les fidèles suivent en procession chantée la statue du saint portée par quatre hommes. La procession part de la chapelle pour atteindre un belvédère, sur le site de la première implantation du village, qui surplombe le terroir de la commune où se trouve une croix d’environ quatre mètres de hauteur. Le parcours suit un tracé bien déterminé de 600 mètres. Après une allocution du prêtre, les campagnes sont bénies. La procession chantée retourne à la chapelle dont elle fait trois fois le tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Les cantiques à saint Jean y sont chantés.

Emplacement Villars-sur-Var France 43° 56’ 43.3392" N, 7° 5’ 2.22" E

• Fêtes • Août • Venanson
- Fête patronale de l’Assomption Célébration religieuse : La messe débute à 8h30. Elle est célébrée par le prêtre de la paroisse. La procession débute à la fin de la messe et se termine par une bénédiction des fidèles. la procession effectue un parcours en boucle d’environ 250 mètres à l’intérieur du village. Elle s’arrête dans le dernier tiers sur une place. De cet endroit surplombant le premier site d’implantation du village, le prêtre bénit par aspersion les campagnes et les fidèles. Après avoir effectué le dernier tiers du cheminement, la statue est rentrée à l’intérieur de l’église. À la fin de la procession, une minute de silence est observée au monument aux morts qui se trouve sur le mur de l’église.

Emplacement Venanson France 44° 3’ 12.4272" N, 7° 15’ 14.832" E

• Fêtes • Septembre • Utelle
- Pélerinage de la Nativité de la Vierge Durant la matinée, les représentants des paroisses du diocèse déposent dans le cloître les bannières aux armes de leurs paroisses. Les fidèles allument des veilleuses comme lors du 15 août et utilisent le cahier d’intentions de prière mis à leur disposition. Les chaises sont disposées à l’extérieur du sanctuaire, devant un autel en maçonnerie tournée vers les montagnes. Vers 10h30, la messe est célébrée par trois prêtres et l’évêque auxiliaire, servis par deux Pénitents bleus de Nice. Après la messe, la procession se met en place. Elle tourne trois fois autour du sanctuaire, dans le sens des aiguilles d’une montre. À la fin de la procession, le prêtre effectue une bénédiction des campagnes par aspersion et convie les fidèles à la « photographie-souvenir » et à l’apéritif. La procession est chantée et animée par trois musiciens « traditionnels » (fifre, tambour et grosse caisse). Puis, après trois tours du bâtiment, les célébrants bénissent les campagnes et les fidèles. On récite le rosaire puis on dit les vêpres à 16h.

Emplacement Utelle France 43° 54’ 30.2616" N, 7° 13’ 30.2016" E

• Fêtes • Août • Utelle
- Pèlerinage de l’Assomption La veille au soir, le recteur organise une marche nocturne et silencieuse sur le plateau du sanctuaire. Les quelques quatre-vingts fidèles, majoritairement venus de la zone littorale, tiennent un cierge éclairé dans la main et processionnent pendant une demi-heure environ. Cette séquence est suivie d’une messe nocturne dans le sanctuaire, éclairée par de nombreuses veilleuses. La plupart des fidèles qui y participent dorment ensuite au refuge voisin du sanctuaire ou dans le cloître même. Le lendemain matin, avant la messe, les fidèles sont beaucoup plus nombreux (200 personnes). Ils allument des veilleuses soit devant les statues de sainte Rita ou du Padre Pio, soit sur des brûloirs à l’entrée de la nef de la chapelle. Ils écrivent également leurs intentions de prière dans un cahier installé à cet effet dans le cloître du sanctuaire. La messe débute à 10h30 par une entrée solennelle des prêtres et des autorités politiques. Elle est célébrée par le recteur du sanctuaire, accompagné par un prêtre missionnaire. La procession débute à la fin de la messe, elle tourne trois fois autour du sanctuaire, en débutant par la droite. À la fin de la procession, le prêtre effectue une bénédiction des campagnes par aspersion et convie les fidèles à la « photographie-souvenir » et à l’apéritif. On récite le rosaire puis on dit les vêpres à 16h. Ces dernières séquences rassemblent une vingtaine de personnes.

Emplacement Utelle France 43° 54’ 30.816" N, 7° 13’ 20.622" E

• Fêtes • Septembre • Tourrette-Levens
- Fête patronale de la sainte Rosalie La messe débute à 10h. Elle est célébrée par l’évêque ou par le Vicaire Général assisté du prêtre de la paroisse et de cinq autres officiants. Avant la communion, les enfants du Comité des Fêtes effectuent le rite de l’offerte, qui consiste à offrir à l’officiant, pendant la cérémonie religieuse , des produits du terroir. Ici, il s’agit d’un pain décoré, de rameaux d’olivier portant des fruits, d’un panier de raisin bicolore et d’un coq. La procession débute à la fin de la messe et se termine par une bénédiction des fidèles. La pratique du baisement des reliques est effectuée lors de cette célébration. La procession suit un parcours en boucle d’environ 400 mètres à l’intérieur du village. Elle s’arrête dans son premier tiers sur une place à la hauteur d’une croix de calvaire située au pied du château. De cet endroit, l’officiant présente le reliquaire aux fidèles et donne une bénédiction. Après avoir effectué le reste du cheminement à l’intérieur du village, la statue est rentrée dans l’église. À la fin de la procession, un cortège composé d’une grande partie de l’assistance se dirige vers le monument aux morts à 200 mètres de l’église. Il est organisé de la manière suivante : les gerbes de fleurs portées par les demoiselles d’honneur et les membres du Conseil Municipal sont suivies par les cinq portes-drapeaux des anciens combattants, les sapeurs-pompiers en tenue, le garde champêtre, les demoiselles d’honneur en costume traditionnel, les membres du Comité des Fêtes, le groupe folklorique. Viennent ensuite les élus et membres des services publics locaux, départementaux et nationaux, les représentants des corps militaires en uniforme et la population.

Emplacement Tourrettes-Levens France 43° 47’ 11.67" N, 7° 16’ 34.0032" E

• Fêtes • Septembre • Thiery
- Fête de la Madonne Une messe est donnée à 10h30 à l’intérieur de la chapelle. Durant la célébration, le prêtre passe parmi les fidèles pour les bénir avec un goupillon. À la fin de l’office, la statue est portée en procession par les “Tubans” (habitants de Thièry). Le cortège processionnel fait trois fois le tour de la chapelle et des bâtiments connexes, environ 200 mètres sur un terrain légèrement pentu, dans le sens des aiguilles d’une montre. Après le dernier tour, et avant de rentrer à la chapelle, les participants s’immobilisent auprès d’une croix de calvaire plantée à 30 mètres de l’édifice. À ce moment, le prêtre bénit les campagnes et les fidèles. Après la messe, le maire de la commune effectue un discours avant de convier les participants à un apéritif.

Emplacement Thiery France 43° 58’ 46.9992" N, 7° 3’ 12.8376" E

• Fêtes • Juillet • Tende
- Fête de la saint Eloi Le samedi soir, spectacle son et lumière et feux d’artifice. Le dimanche matin, cavalcade : l’animal est au centre de la fête, enrubanné de son plus bel harnachement.. Cette cavalcade a lieu dans les rues du village en direction de l’église On procède à la bénédiction des mulets. Suite à une grande messe, durant laquelle on s’occupe bien des mulets à l’extérieur, la cavalcade se rend devant la mairie, le meilleur Prieur de l’année sera récompensé .Il a été élu par les membres de la confrérie. Après l’élection du nouveau Prieur, l’épouse de l’ancien Prieur et du nouveau Prieur prennent place dans une charrette décorée et font partie du cortège. Tous se rendent à l’apéritif d’honneur, discours des représentants des autorités locales, suivi d’un repas avec les membres de la confrérie.

Emplacement Tende France 44° 5’ 17.8584" N, 7° 35’ 36.312" E

• Fêtes • Février • Sigale
- Fête de Saint Blaise La célébration religieuse de saint Blaise n’aurait guère varié (au moins depuis le premier quart du siècle) : elle comporte la messe, l’imposition des cierges bénis pour la Chandeleur sur la gorge des fidèles, la procession, au cours de laquelle le buste reliquaire de saint Blaise (du XVIIe siècle) est porté par des hommes à travers les rues du village, le baisement de la relique et la bénédiction des campagnes. L’orientation du saint par rapport au territoire obéit à certaines prescriptions : le buste reliquaire est déposé sur la place de La Clastre, surplombant les terres agricoles, de sorte que son regard, d’expression très baroque, renversé vers le haut et la gauche semble dirigé vers la montagne du Cheiron. La tradition orale dit que pour assurer la vigueur des oliviers , « il fallait que le saint voie la neige. » Emplacement Sigale France 43° 52’ 19.1424" N, 6° 57’ 52.5744" E

• Fêtes • Août • Saint-Martin-Vesubie
- Pélerinage de Notre dame de l’Assomption

La messe débute à 10h30 par une entrée solennelle des prêtres et des autorités politiques. Elle est célébrée par le prêtre de la paroisse du sanctuaire, accompagné par un second prêtre. La procession se forme à la fin de la messe, elle effectue une boucle d’environ un kilomètre devant le sanctuaire. Une croix de procession ouvre le cortège, viennent ensuite les enfants, les guides de montagne, la statue portée par deux femmes, les prêtres, les élus locaux (conseiller général du canton, maire de la commune, adjoints), les autres membres du conseil municipal et les fidèles. Au retour, elle s’arrête à une croix de calvaire, où sont bénies, par aspersion, les cordes et le matériel des alpinistes. A la fin de la procession, le prêtre effectue devant la porte du sanctuaire une bénédiction des fidèles et les convie à l’apéritif.

Emplacement Saint-Martin-de-Vésubie France 44° 4’ 30.9144" N, 7° 15’ 41.832" E

• Fêtes • Mai • Saint-Martin-Vesubie
- Procession au sanctuaire de Madonne de Fenestre Au village de Saint-Martin-Vésubie, une messe est donnée à 8h30 à la chapelle des pénitents blancs. À la fin de l’office, les participants forment une procession qui se rend à l’hôpital du village. La statue y est déposée pour les malades. Des chants et prières sont entonnés par les fidèles. Ensuite c’est la montée au sanctuaire, qui suit un parcours d’une quinzaine de kilomètres. En 2003, la statue était portée à dos d’homme jusqu’au sanctuaire, une collation était offerte aux porteurs et aux fidèles à la croix Grinda à environ 2 kilomètres de l’arrivée. En 2004, la statue de la Vierge est transportée en voiture jusqu’à la croix Grinda, de là démarre la procession. La dernière partie du parcours est rythmée par la récitation du rosaire en français et en italien. Les porteurs de la statue qui se relayent sont presque exclusivement des femmes.

Emplacement Saint-Martin-de-Vésubie France 44° 5’ 44.1564" N, 7° 21’ 21.4092" E

• Fêtes • Août • Saint-Martin-Du-Var
- Fête patronale de la Saint Roch La messe est célébrée par le desservant ordinaire de la paroisse. Elle est chantée par la chorale de Saint-Martin du-Var. Avant la communion, les demoiselles d’honneur, le Président du Comité des Fêtes et son épouse ont effectué le rite de l’Offerte, qui consiste, comme à Tourettes-Levens, à offrir à l’officiant les produits du terroir. Les fidèles, en file indienne comme pour la communion, suivant le Comité des Fêtes, vénèrent ensuite la relique de saint Roch, par le rituel du baisement. Cette double séquence se déroule avec l’air de l’Offerte jouée au fifre sur une bande magnétique diffusée par haut-parleurs. La procession suit directement la célébration de l’eucharistie et précède le discours des autorités. Elle effectue un trajet d’environ un kilomètre en tournant autour de la place du village et en marquant une pause devant la mairie.

Emplacement Saint-Martin-du-Var France 43° 49’ 19.6032" N, 7° 11’ 34.1736" E

• Fêtes • Juillet • Saint-Dalmas-Le-Selvage
- Pèlerinage de Notre Dame du Très-Haut Une messe est donnée à 10h30 sur un terre-plein aménagé, aux sources de la Tinée. En 2003, cette messe était chantée par une cantatrice accompagnée d’un orgue ; en 2004, deux confréries sardes de polyphonie traditionnelle chantaient des passages de la liturgie. Le cortège se rend de l’oratoire de Notre-Dame-du-Très-Haut, qui se situe au col de la Bonnette-Restefond, jusqu’à un amphithéâtre naturel où a été dressé un autel et des chaises placées pour l’assistance. C’est un parcours en descente d’environ 900 mètres sur la route. Pendant la procession, la circulation est arrêtée. Le parcours est balisé par six bannières mobiles représentant les sanctuaires dédiés à la Vierge du diocèse ainsi que celui de Sant’Anna-di-Vinadio. À chacune d’elle, le cortège marque une halte au cours de laquelle l’officiant récite un Mystère de la Vierge et relate l’ histoire du sanctuaire représenté. Après la messe, les élus locaux prennent la parole à tour de rôle et s’adressent à l’assistance avant de convier les participants à un apéritif offert par la municipalité.

Emplacement Saint Dalmas -le-Selvage France 44° 19’ 45.7464" N, 6° 48’ 34.3764" E

• Fêtes • Avril • Roquebrune-Cap-Martin
- Procession du vendredi saint La procession débute vers 21 h, quand il fait nuit. Elle est précédée d’un office. Elle défile dans l’unique clarté de coquilles d’escargots remplies d’huile, ou des reposoirs lumineux le long du parcours. Les rues du village et les maisons sont éclairées de coquilles lumineuses. Elle est composée du Porte-Croix en tête, suivi de l’effigie du christ-Mort, d’un centurion suivi d’une douzaine de légionnaires tenant des torches allumées, du groupe des saintes femmes et de Ste Véronique. Des personnages représentent Joseph d’Arimathie, Marie-Madeleine, Nicodème, les scribes. Quelques tambours ferment la procession. Environ quatorze reposoirs créés par les habitants scandent la marche, avec paroles rituelles et phrases chantées du Stabat Mater.

Emplacement Roquebrune-Cap-Martin France 43° 45’ 54.1548" N, 7° 27’ 36.0612" E

• Fêtes • Juillet • Guillaumes
- Fête de la sainte Elisabeth La messe est célébrée par le responsable du doyenné des Vallées du Haut Pays. La procession suit directement la célébration de l’eucharistie. La procession part de l’église en longeant le côté droit de la chapelle, suit le début du sentier qui rejoint le village sur environ 500 mètres pour atteindre un oratoire. Le cortège s’y arrête pour réciter un « Je vous salue Marie » et repart par le même chemin vers la chapelle. Pendant le trajet, on alterne entre la récitation des Mystères de la Vierge et des chants. Au retour, le prêtre bénit les fidèles réunis devant la chapelle, puis on récite plusieurs « Je vous salue Marie »

Emplacement Guillaumes France 44° 8’ 9.0708" N, 6° 52’ 35.4684" E

• Fêtes • Mai • Gorbio
- Procession aux Limaces Dans la nuit, les Pénitents, déployant bannières et croix, entonnant les chants, montent dans la fumée des encens jusqu’au château des Alziary, reviennent en saluant les nombreux reposoirs vers la place inférieure et l’église. Autorités et Pénitents gorbiasques accueillent enfin à la salle des fêtes les participants pour une collation.

Emplacement Gorbio France 43° 47’ 10.2624" N, 7° 26’ 41.7948" E

• Fêtes • Septembre • Duranus
- Pélerinage de la st Michel Le matin du pèlerinage, les membres de la société de chasse et le maire sont montés très tôt à la chapelle afin de préparer le café, offert aux arrivants. Le pèlerinage est également l’occasion pour les habitants de Duranus de revenir visiter le site de l’ancien village de Roccaspaviera, qui légendairement, aurait été maudit par la reine Jeanne. Célébration religieuse : À l’intérieur de la chapelle, un cahier est posé sur l’autel en maçonnerie. Les fidèles venus en pèlerinage y inscrivent leurs intentions de prière. La chapelle est ouverte toute l’année, les personnes qui s’y rendent remplissent également ce cahier. La messe se déroule devant l’entrée de la chapelle où le maire et les chasseurs ont installé une dizaine de bancs et l’autel. Une petite moitié des pèlerins est assise sur les bancs ou reste debout en arc de cercle autour de ce dispositif. L’autre partie est disséminée autour de la chapelle, les adultes étant occupés à discuter, les enfants à jouer dans les ruines. À la fin de la messe, la procession débute en faisant trois fois le tour de la chapelle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, les musiciens jouent un « Ave Maria » alternativement avec le prêtre qui entonne des chants de procession et la litanie des saints. La statue est au départ tournée dans le sens de la marche, c’est-à-dire vers la chapelle. À la fin de la procession, les porteurs orientent la statue vers le village. Le prêtre effectue alors la bénédiction par aspersion des campagnes et du village visible en contrebas depuis le parvis de la chapelle, puis il remercie les participants.

Emplacement Duranus Italie 43° 53’ 31.704" N, 7° 17’ 0.9312" E

• Fêtes • Juillet • Clans

- Pélerinage de la Sainte Anne Une vingtaine de véhicules emprunte une piste forestière qui, depuis le village, conduit à la chapelle en une demi-heure. Une partie des pèlerins utilise un sentier pédestre et effectue un dénivelé de 600 mètres environ, en deux à trois heures de marche. Les premiers pèlerins atteignent la chapelle vers 7h30 du matin et les arrivées progressives s’échelonnent jusqu’au moment de la messe à 11h. Avant la messe, les fidèles déposent dans les bras de la statue ou sur son socle des fleurs qu’ils ont cueillies au bord du sentier. Ils allument également des veilleuses sur des brûloirs qui seront entièrement remplis avant le début de la messe. La messe débute à 11heures. Au début, pendant la communion et à la fin, elle est ponctuée par des cantiques à sainte Anne. Après le repas de midi, vers 14h30, une vingtaine de fidèles assiste à la récitation du Rosaire pendant une heure, alors que d’autres ont déjà regagné le village. A 15H30, la procession débute.

Emplacement Clans France 44° 1’ 11.3628" N, 7° 12’ 19.44" E

• Fêtes • Juillet • Cagnes-Sur-Mer
- Fête de la Saint Pierre et de la Mer Durant tout le week-end, activités nautiques et spectacles. Le samedi soir, messe à l’Eglise Notre-Dame de la Mer en face de la place Saint Pierre suivie d’une procession vers la Chapelle Saint Pierre. 21h30 : Embrasement de la barque sur la plage suivi de la bénédiction. Tradition des pêcheurs du Cros-de-Cagnes avec le groupe folklorique « Nissa la Bella ». 22h : Reprise des spectacles de déambulations sur le bord de mer piéton animé jusqu’à minuit. Le dimanche matin, des balades en mer sont proposées. Puis c’est l’aubade des pêcheurs dans les ruelles du village du Cros-de-Cagnes qui mènera le public jusqu’au bord de mer, sur le parvis de la Chapelle Saint Pierre, pour déguster le verre de l’amitié. L’après-midi, course de pointus : les pêcheurs du Cros-de-Cagnes se défient à la rame à bord de leurs bateaux traditionnels. Les prix sont donnés le soir à l’occasion d’une grande sardinade.

Emplacement Cagnes sur Mer France 43° 39’ 16.9488" N, 7° 9’ 34.7508" E

• Fêtes • Mai • Biot
- Pélerinage à Notre Dame de la Garoupe Les participants se rendent à pied depuis le village à Notre Dame de la Garoupe, où se déroule la messe suivie d’un pique-nique. La procession, menée par un mulet suivi des musiciens du Cepoun jouant du fifre et tambourin, et du prêtre, fait halte au Safranier pour un chocolat chaud ou café, puis à la plage de la Salis vers 10H15 pour un verre de vin et des pans bagnats géants. A l’arrivée à la chapelle, la messe est célébrée, suivie d’un pique-nique sous les pins.

Emplacement Biot France 43° 36’ 1.0224" N, 7° 6’ 59.0184" E

• Fêtes • Août • Biot
- Fête patronale de la Saint Julien Procession à la chapelle St Julien sur la route de Valbonne. Des aubades sont données dans la journée. Une partie de la fête est spécialement consacrée à des jeux conviviaux auxquels participent les enfants : courses en sac, jeu de roumpa pignata. Le vendredi, concours de boules et pique-nique géant sur la place avec animation musicale. Le samedi, animations toute la journée et le soir grand bal. Le dimanche matin, grand-messe à l’église Ste Marie-Madeleine, suivie d’un vin d’honneur offert par la ville et le Comité des Fêtes. Animations toute la journée et grand bal en soirée. Le lundi matin, procession à la chapelle Saint-Julien (départ de l’église Ste Marie-Madeleine, avec l’Amicale des traditions et Lou Cepoun). L’après-midi, concours de boules et jeux d’enfants, avec roumpa pignata (casse-marmite. Des jarres sont spécialement fabriquées pour les enfants qui les brisent).

Emplacement Biot France 43° 38’ 32.5392" N, 7° 5’ 25.8972" E

• Fêtes • Juillet • Breil-Sur-Roya
- A Stacada La représentation de cette tradition débute tôt le matin. Dès 6 heures 30, les fifres et les tambours, que dirige le Tambour major, parcourent les rues de Breil pour en réveiller les habitants. C’est l’appel à la révolte. Ces musiciens vont chercher l’Espailleur qui prend la tête des révoltés. Ensemble ils se rendent chez la Cantinière où ils se restaurent avant de rejoindre le peuple en effervescence. La cité gronde en effet après les événements de la veille, au cours desquels le Bayle a prétendu exercer le droit de cuissage sur une jeune fiancée.

Le mouvement insurrectionnel se développe et des groupes de gens armés de piques, de fourches et de faux se dirigent vers la place de l’église où la milice locale, alertée par le Bayle, les surveille. Inquiétés par le tumulte, le Bayle et quelques notables complices ont rapidement franchi le Pont Supérieur afin de prendre leurs distances avec les contestataires. En attendant de voir la tournure que prendront les événements, ils ripaillent dans une maison de la "Coupéra " (Quartier des Tuileries). La situation semble en effet bloquée quand, heureuse coïncidence, retentit la trompette du Postillon venu en avant garde annoncer l’arrivée (La Batistrada) du Seigneur et de son escorte.

Parvenu place de l’église, le Seigneur , qu’accompagnent le Couret et les Cavaliers Turcs, s’enquiert auprès du Capitaine de la Milice des causes des attroupements et de l’agitation qui règne dans le pays. Informé des prétentions du Bayle, il ordonne aux miliciens et à ses Cavaliers Turcs d’aller se saisir manu militari de son représentant local et de ses complices.

Miliciens et Turcs s’élancent aussitôt tandis que, sous la conduite du Seigneur, un cortège rassemblant Seigneur et révoltés se forme et se dirige vers la Coupéra. Le Couret, qui a donné son cheval à la Mariée qui devait être victime du lubrique Bayle, se place devant l’immense drapeau de la révolte confectionné à la hâte par les épouses des contestataires. Il y dansera et sautera tout le long du jour au rythme des airs spécifiques à la STACADA, joués par les fifres et les tambours. C’est cette danse continue qui a valu à ce personnage le nom de Couret.

Le Bayle et ses acolytes, surpris en plein repas par l’arrivée des Miliciens et des Turcs, sautent par les fenêtres et prennent la fuite. Rattrapés, ils affrontent leurs poursuivants armes à la main. Le Couret, qui n’a pour arme que son bâton de pouvoir, s’oppose au Bayle armé d’un sabre et le vainc. C’est le symbole de la victoire du bien sur le mal.

Vaincus et capturés par les miliciens et les troupes du Seigneur, Bayle et notables sont conduits sur l’actuelle place Louis Armand où, au roulement des tambours, l’Espailleur exécute la marche du sabre avant qu’ait lieu le premier jugement. Les Juges déchoient le Bayle et les notables de leurs titres et les condamnent à être ramenés au village juchés sur des ânes. Mais alors que le cortège se reforme, les condamnés, mal gardés, sautent de leurs montures et s’enfuient à toutes jambes...

Après une succession d’incidents et d’affrontements, les fuyards sont rattrapés à la porte de Gênes où ont lieu les derniers duels. Encadrés et attachés avec des chaînes, d’où le nom de "Stacada", le Bayle et ses acolytes sont conduits devant le Seigneur, le Couret, l’Espailleur et Les Juges qui se trouvent maintenant " Chassa Rouicha " ( Place Rouge). Cette fois les jugements sont très sévères, les notables sont condamnés à de lourdes peines d’emprisonnement tandis que le Bayle doit être décapité. Ce dernier, la tête déjà posée sur le billot, supplie et implore le Seigneur lequel s’adresse alors à la foule et lui demande s’il doit faire grâce. Pas rancunier, le peuple de Breil acquiesce et le Seigneur accorde le pardon. Les Juges transforment alors les peines en condamnations humiliantes et dégradantes sous les huées et les applaudissements de la foule. C’est à ce moment que le Postillon alerte le Seigneur en lui signalant que des Barricades sont dressées dans les rues par des partisans des condamnés. Ce dernier harangue la Milice, sa garde Turque et le peuple qui l’accompagne et ordonne aux Bucherons-Charpentiers d’aller détruire ces obstacles afin de permettre le passage du cortège et celui du drapeau des révoltés Breillois, bannière qui, symboliquement, ne doit jamais s’abaisser.

Après le démantèlement de la dernière barricade, tous les acteurs se retrouvent autour d’un pantagruélique repas suivi, l’après midi, des festivités de réconciliation. Les épouses des Notables dansent alors avec les gens du peuple pendant que le Couret mène le bal et sépare les couples en effleurant leurs mains de son bâton de pouvoir. De plus, l’enthousiasme de la fête se prolonge dans d’autres musiques et danses folkloriques du groupe ‘’ Ar Tanturoulet ‘’ et se clôture par la danse de la population sous l’animation d’un orchestre champêtre

Emplacement Village de Breil sur RoyaBreil sur Roya France 43° 56’ 18.2004" N, 7° 30’ 55.8252" E

• Fêtes • Août • Berre-Les-Alpes

- Fête de la Saint Laurent Messe au cours de laquelle a lieu la tradition de l’Offerte : Le président du Comité des Fêtes présente un melon garni de pièces et le prêtre tient la relique du Saint qui va être honorée par les villageois. La procession, accompagnée d’une fanfare, emprunte les ruelles du village, avec la statue de Saint Laurent. Elle arrive sur la place du village avant de regagner l’église. Puis la fanfare donne une aubade sur le parvis de l’église.

Emplacement Eglise Saint LaurentBerre les Alpes France 43° 49’ 50.016" N, 7° 19’ 45.7392" E

• Fêtes • Juillet • Antibes
- Pélerinage de Notre Dame du Bon Port Le jeudi, Sanctuaire de la Garoupe messe à 6h15, puis bénédiction de la Terre et de la Mer suivie de la procession, descente de la Vierge à Antibes avec compliments aux divers reposoirs. A 9h messe à la Cathédrale d’Antibes. Dans la soirée, chapelet, prières, chants à la Vierge et chant des Mariniers d’Antibes. Le vendredi, à la cathédrale, veillée chantée : chants à la vierge et chant des mariniers. Suivie d’un concert de musique traditionnelle. Le samedi, encore une soirée de prières avec chapelets et chants à la cathédrale. Puis desente aux flambeaux à la plage de la Gravette et feu de joie. Autrefois on brûlait des barques, aujourd’hui, on brûle du bois de pin. Le dimanche, messe à la cathédrale à 6h15, puis procession à N D de la Garoupe avec station à six reposoirs. A l’arrivée, on vend les traditionnelles fougassettes et l’on dit la messe à la chapelle. La journée se termine avec un chapelet médité, dans le milieu de l’après-midi.

Emplacement chapelle de la Garoupe Route du Phare Cap d’Antibes Antibes France 43° 33’ 51.426" N, 7° 7’ 56.3376" E


Navigation

Articles de la rubrique

Météo

Nice, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>